Total renonce à acquérir des actifs de la société Occidental Petroleum au Ghana

Le groupe pétrolier Total a annoncé lundi qu’il renonçait à acquérir des actifs de la société américaine Anadarko au Ghana, qui entraient dans le cadre d’un accord portant au total sur 8,8 milliards de dollars d’actifs du groupe américain Occidental Petroleum en Afrique.

En vertu de cet accord passé en août 2019, Total et Occidental ont déjà finalisé la vente au groupe français d’actifs d’Occidental au Mozambique et en Afrique du Sud, indique un communiqué de Total. Pour le Ghana, la vente était conditionnée à une cession parallèle des actifs d’Anadarko à Total en Algérie. Or Occidental a informé Total que celle-ci ne pourrait avoir lieu, les autorités algériennes s’y opposant.

Total annonce avoir donc “décidé de ne pas poursuivre la réalisation de l’acquisition des actifs au Ghana”, compte tenu de “l’environnement extraordinaire auquel le groupe fait face” et du “caractère non-opéré des intérêts de Occidental au Ghana”.

Cette décision “conforte l’effort du groupe dans la maîtrise de ses investissements nets cette année” et “permet de conserver des flexibilités financières pour faire face aux incertitudes mais aussi aux opportunités créées par l’environnement actuel”, commente le PDG de Total, Patrick Pouyanné, cité dans le communiqué

bencheikh

Write a Reply or Comment